Abigaël F. 37 ans

Abigaël F. 37 ans

Je me suis orientée vers l’hypnose humaniste après le décès de mon père car je n’arrivais pas à gérer toutes les émotions antithétiques qui me submergeaient. Je pleurais tous les jours sans pouvoir me contrôler… Et bien que suivie par une psy je n’arrivais pas à aller mieux. Conseillée par une amie, je me suis lancée … En une seule séance, j’ai ressenti un soulagement et une sérénité incroyables !

J’étais pourtant au départ un peu septique car j’ai déjà suivi de nombreuses années de différentes thérapies sans vraiment trouver de solution pour « aller mieux » !

Ayant un passif très lourd, j’ai cherché longtemps à expliquer mon mal être et mes angoisses, à les comprendre, en espérant ainsi les voir disparaitre. Après avoir fait différentes sortes d’analyses chez de nombreux « psys », j’ai fini par me résigner en me disant que même si j’avais bien cerné tous les « pourquoi du comment » ma vie serait forcément une alternance de parenthèses agréables et de coup durs dont il faudrait encore et encore se relever...ou pas !

Depuis un certain temps déjà, je me sentais attirée par l’hypnose. Je me disais que d’aller « chasser le mal à la racine » serait peut-être la solution mais la perte de contrôle me faisait peur. Cette première séance en hypnose humaniste m’a profondément convaincue …

J’ai alors décidé d’y retourner pour travailler plusieurs points douloureux dont je pensais déjà avoir fait tout le tour : les relations avec mes parents, mon sentiment de responsabilité envers ma demi-sœur, mon couple … Et là encore j’ai été plus que surprise, ces séances semblent « magiques » ! Au lieu de me torturer durant des heures à comprendre pourquoi sans pouvoir rien y faire, j’ai à présent enfin le sentiment d’être maître de ma vie. Et surtout, chose impensable il y encore quelques mois, je suis certaine à présent que c’est moi qui ai les choses en main. Je m’explique : c’est comme si durant des années on m’avait donné un poisson tous les jours pour que je ne meure pas de faim (j’avais un sentiment de dépendance et de non contrôle) tandis que l’hypnose humaniste m’a appris à pêcher (en m’apportant autonomie et bien être …).

A chaque séance je ressors légère, heureuse et optimiste et j’ai la sensation d’avoir fait des progrès en quelques semaines comme je les attendais depuis 20 ans ! C’est en ne cherchant plus à comprendre mais seulement  accepter et à changer mon point de vue sur les choses que tout me semble possible à présent …

Quelques mots clés qui définissent à mes yeux cette thérapie :

Résultats rapides. Conscience augmentée. Je me sens dynamisée et pétillante. Les ficelles du changement. Comprendre (l’héritage de la psychanalyse) et agir (l’aspect thérapie brève). Simple et immédiatement efficace…