07 71 85 22 22 et 06 29 27 51 27

LES BLESSURES EMOTIONNELLES

« Exprimer ses émotions, c’est comme d’enlever les nuages noirs devant le soleil pour laisser pousser les fleurs. »

Tanya Sénécal

Nous possédons tous des ressources qui nous permettent de faire face à des situations éprouvantes, mais nous ne savons pas toujours les mobiliser. L’accompagnement en Hypnose Humaniste, grâce à sa richesse et à sa diversité, permet à chacun de trouver les solutions les mieux adaptées à ses problématiques personnelles.

Annie témoigne :

” Ayant un passif très lourd, j’ai longtemps cherché à comprendre d’où venaient mes angoisses, mon mal être. J’avais fini par me résigner car en dépit de nombreuses tentatives auprès de différents « psys », je n’allais toujours pas mieux…

Sur le conseil de mon médecin, j’ai décidé de tester l’Hypnose Humaniste pour travailler plusieurs points douloureux dont je pensais pourtant avoir fait le tour : les relations avec mes parents, mon sentiment de responsabilité envers ma demi-sœur, mon couple

C’est en ne cherchant plus à comprendre mais seulement accepter de changer mon point de vue sur les choses que tout me semble possible à présent … Au lieu de me torturer durant des heures à comprendre pourquoi sans pouvoir rien y faire, j’ai enfin le sentiment d’être maître de ma vie. Je me sens dynamisée et pétillante. “

L’écoute d’un thérapeute est différente de celle d’un ami, d’un proche. En effet, elle est tout à la fois neutre et bienveillante. Nous ne vous jugerons jamais, quel que soit votre vécu, quelles que soient les décisions que vous avez prises. Nous nous efforcerons seulement d’accompagner votre réflexion, vous permettant parfois de changer de regard.

Les émotions négatives accumulées depuis fort longtemps finissent par créer des douleurs émotionnelles et parfois même physiques. Cette souffrance  prend souvent racine dans des blessures très anciennes. Et elles résonnent fortement en nous !

Jocelyne témoigne :

” Désireuse d’apporter des changements profonds dans mon existence suite à un divorce et à une insatisfaction professionnelle croissante, j’ai fait 4 séances d’Hypnose Humaniste.

J’ai guéri mes blessures intérieures et nettoyé ce terreau de souffrances sur lequel je me suis construite. J’ai compris pourquoi je répétais inlassablement certains schémas. Je me suis libérée de ces boulets accumulés au fil des années ainsi que de certaines croyances erronées ou limitantes.

Aujourd’hui, je me sens apaisée, plus légère et dynamique. Même si je n’en suis qu’au début, je ne suis plus dans l’immobilité et j’ai retrouvé une dynamique que j’avais perdue lorsque nous avons commencé les premières séances. “

Nous pouvons ainsi avoir l’impression d’être abandonné, rejeté, victime d’injustices, trahi par ceux en qui nous avons placé toute notre confiance… 

Et cela est tellement douloureux que nous pouvons développer des angoisses, des phobies ; avoir des réactions telles que colère, pleurs, fuite, que nous jugeons inadaptées ; glisser vers une dépression. L’Hypnose Humaniste permet de régler rapidement et durablement ces difficultés.

” Les blessures de l’enfance ont le goût du rejet, de l’abandon, de l’humiliation, de l’abus, de la trahison, de l’injustice, de la détresse, de la non-reconnaissance, de la carence affective, de la maltraitance physique, verbale … L’enfant, bien souvent, ne cesse pas d’aimer ses parents : il cesse de s’aimer lui-même “

Catherine Audibert

Eloïse témoigne :

” Nous avons tous connu des traumatismes, des décès, des agressions plus ou moins graves, dans notre enfance ou lors de notre vie d’adulte. Je n’ai pas été épargnée et cela a, toute ma vie, conditionné mes décisions, mes doutes et mon quotidien…Aucun psy n’avait réussi à alléger mon fardeau. J’ai fait plusieurs séances en Hypnose Humaniste et j’ai réussi à me réconcilier avec moi-même

J’ai transformé la petite fille triste, gauche et qui n’était qu’une tare pour sa famille en une enfant reconnue et aimée… Et dès la fin de la séance, j’avais une autre vision de la personne que je suis aujourd’hui.

Les agressions que j’ai subies tout au long de ma vie m’ont apporté beaucoup de stress, de cauchemars ou d’insomnies, de douleurs… Depuis que je les ai revisitées en Hypnose Humaniste, je ne me réveille plus la nuit. Je peux dire aujourd’hui que l’Hypnose Humaniste a vraiment changé ma vie !

 

LES ANGOISSES, LES PHOBIES, LA DEPRESSION, LE BURN OUT…

Patricia témoigne :

Il y a quelques mois, j’étais très mal : je me sentais très angoissée, stressée. Je ne savais plus où j’en étais. J’étais au fond du trou.

Dès la première séance en Hypnose Humaniste, j’ai ressenti un bien-être fou ! Toutes mes angoisses s’étaient envolées. J’avais une sensation de légèreté et ça dure depuis plusieurs mois. “

Transformer des expériences douloureuses, voire traumatisantes (séparation amoureuse, trahison, déménagement, licenciement, faillite, deuil…) est indispensable pour ne pas sombrer.

Sophie témoigne :

” Je suis de nature anxieuse et angoissée, Aurore m’a proposé une séance afin de calmer mes angoisses. Je ferme donc les yeux et après ce qu’on appelle une induction hypnotique qui me permet d’être au mieux de mes possibilités, Aurore me demande de percevoir mon problème sous la forme d’un symbole.

La première des choses qui me vient à l’esprit est un gros nœud noir au niveau de la gorge. Tout au long de la séance, elle m’aide à transformer ce nœud et à le faire disparaître. Je parle, j’agis, je transforme ” pour de vrai ” et la voix d’Aurore me guide.

C’est magique ! A la fin de la séance, je me sens beaucoup mieux et apaisée. Merci beaucoup Aurore pour cette séance qui m’a fait beaucoup de bien. Et merci infiniment pour ton écoute et ton accompagnement bienveillant. “

” Le moyen de surmonter les pensées négatives et les émotions destructrices consiste à développer des émotions positives opposées, plus fortes et plus puissantes. “

Dalaï Lama

Traverser seul ces épreuves est parfois difficile, souvent voué à l’échec et toujours inutile. L’Hypnose Humaniste fait partie des solutions qui permettent de sortir plus rapidement de ce qui aujourd’hui semble n’être qu’un long tunnel sans fin.

Fabrice témoigne :

” Les épreuves qui m’ont amené jusqu’ici sont diverses et variées. Le divorce de mes parents, deux familles recomposées, une phobie scolaire suivie d’une phobie professionnelle entraînant des échecs à répétition, plusieurs séparations amoureuses, le décès de ma meilleure amie, un père encore de ce monde mais manquant gravement dans ma vie, une mère trop fusionnelle, un frère qui m’a toujours fait de l’ombre, des amis manipulateurs pour certains et pour finir : la spirale infernale des rave parties et des drogues dures.

Avec pour conséquences des tentatives de suicide, des crises d’angoisse, une extrême haine envers moi-même, une perte d’identité, une absence totale de confiance en moi, une dépression jamais soignée, et bien sûr un refoulement de qui je suis vraiment.

Après une douzaine de séances au cabinet Arbor’Essence, je vais bien, vraiment bien. Je ne consomme plus ni drogue ni alcool, j’ai retrouvé un emploi, j’ai renoué avec l’espoir.

 Et je veux dire à ceux qui sont aujourd’hui dans la détresse : ne baissez jamais les bras, il y a tant à vivre et à voir ! “

Avant de pouvoir se reconstruire, il faut accepter l’idée que rien ne sera plus jamais comme avant… Et cela prend du temps, parfois très longtemps.

” Un burn out, c’est quand le corps dit non mais que le cerveau, lui, continue à y croire. “

Badis Khenissa

Puis il faut surmonter le sentiment d’avoir échoué…

” L’échec n’est qu’un changement temporaire de direction qui te remet directement sur le chemin de la réussite. “

Dennis Waitley

Et c’est seulement alors que l’on peut recommencer à vivre.

Louise témoigne…

” J’adorais mon travail… Je m’y étais consacrée pendant 10 ans le jour, et parfois même la nuit ! J’avais conscience de faire quelque chose d’important, et j’étais heureuse de sentir que mes responsables, mon équipe, les personnes dont je m’occupais, approuvaient mes actions, les appréciaient. Je me sentais reconnue, valorisée, et même si je travaillais un peu plus que ce pour quoi on me payait, j’y trouvais largement mon compte.

Lorsque mon directeur m’a appris que mon contrat allait prendre fin en raison de restrictions budgétaires, la terre s’est ouverte sous mes pieds… et j’ai plongé dans la dépression

Le travail en Hypnose Humaniste m’a permis de comprendre que je venais de passer dix années merveilleuses. J’ai même réussi à reconnaître que j’avais accompli de grandes choses. Le fait d’avoir perdu mon emploi ne devait pas remettre en question tout le bonheur que j’avais éprouvé lorsque j’étais en activité. Le temps était simplement venu pour moi de travailler autrement, de me servir de tout ce que j’ai appris dans un cadre différent. Et de cesser d’en vouloir à ceux qui me permettent aujourd’hui de prendre un aussi grand virage.

Les années ont passé, j’ai soigné mes blessures, je me suis reconstruite, j’ai changé de métier. Je n’ai jamais été aussi heureuse professionnellement et je crois même être plutôt efficace.

Je me sens à ma juste place. Je profite de la vie, de ma famille, de mes amis. J’ai des loisirs et pas seulement des responsabilités. Je revis enfin ! “

Renoncer à la colère, à l’amertume, c’est aussi laisser la liberté à l’autre de nous décevoir, de changer. En le libérant de notre soif de vengeance, nous libérons cette partie de nous restée prisonnière d’un passé douloureux.

” Être libre, ce n’est pas seulement se débarrasser de ses chaînes ; c’est vivre d’une façon qui respecte et renforce la liberté des autres.”

Nelson Mandela

C’est à ce moment-là seulement que nous pourrons recommencer à vivre au présent, et construire un avenir différent.

” Hier est une histoire passée, demain est un mystère et aujourd’hui est un cadeau. C’est pour cela qu’on l’appelle le présent. ”

Eleanor Roosevelt

 

LES DEUILS

La perte d’un être cher compte parmi les blessures les plus courantes, les douleurs les plus insurmontables.

Diana Leseigneur

” Voici le jour en trop. Le temps déborde : mon amour si léger prend le poids d’un supplice. “

Paul Eluard

Grâce au travail en Hypnose Humaniste, nous nous libérons de la souffrance occasionnée par la mort. Nous nous nourrissons de tout ce que la personne nous a apporté. Nous cessons de parler d’elle seulement au passé.

” La mort n’est rien : je suis seulement dans la pièce d’à côté. Je suis moi, vous êtes vous. Ce que j’étais pour vous, je le resterai toujours. Donnez-moi le prénom que vous m’avez toujours donné. Parlez-moi comme vous l’avez toujours fait. N’employez pas un ton différent. Ne prenez pas un ton solennel ou triste. Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble. Priez, souriez, pensez à moi. Que mon prénom soit prononcé à la maison. Comme il l’a toujours été. Sans emphase d’aucune sorte, sans trace d’ombre ! La vie signifie ce qu’elle a toujours signifié. Elle est toujours ce qu’elle a été. Le fil n’est pas coupé. Pourquoi serais-je hors de votre pensée simplement parce que je suis hors de votre vue? Je vous attends. Je ne suis pas loin, Juste de l’autre côté… “

Charles Péguy

Lucie témoigne :

” A 28 ans, après 16 ans de larmes, j’ai pris rendez-vous au cabinet d’Hypnose Humaniste Arbor’Essence parce que je voulais faire le deuil de ma grand-mère.
Elle est tombée malade lorsque j’avais 8 ans. Mon grand-père n’était pas gentil avec elle et n’était pas souvent là. Alors comme j’étais la plus grande de la famille, c’est moi qui me suis occupée d’elle. Mon père travaillait beaucoup et ma mère devait rester auprès de ma petite sœur.
Pendant 4 longues années, j’ai aidé ma grand-mère à se laver, à manger. Je l’ai écoutée me dire combien elle avait été malheureuse, combien elle souffrait. J’ai séché ses larmes quand elle a pleuré dans mes bras après avoir perdu tous ses cheveux. Je n’ai jamais pu l’oublier…
A la fin de la séance en Hypnose Humaniste, Diana a vu une larme couler sur ma joue. Elle s’est inquiétée et m’a demandé « C’est encore très douloureux, Lucie ? » C’est à ce moment-là que j’ai pris conscience du chemin parcouru en à peine une heure !
Je ne pleurais pas sur la mort de ma grand-mère, je ne pleurais même pas de l’avoir vue souffrir. En réalité, je ne parvenais même plus à la voir morte, ou souffrante. Je pleurais de joie car je la revoyais courir dans les maïs, me chanter des chansons, me préparer de délicieux goûters.
J’avais essayé de retrouver de bons souvenirs avec elle depuis qu’elle était partie. En vain… Et là, enfin, ils remontaient tous à la surface, comme des bulles de champagne ! Maintenant, je sais pourquoi je l’ai tant aimée.
Ça fait trois ans que j’ai fait cette séance et je n’ai plus jamais pleuré depuis. En revanche, je la sens beaucoup plus présente, comme si elle était revenue pour me protéger, me consoler lorsque je suis dans la peine. “

” Remplacer l’absence extérieure par une présence intérieure… “

Annick Arnoult-Delcourt

Fabien témoigne :

” Je me suis orienté vers l’Hypnose Humaniste après le décès de mon père car je n’arrivais pas à gérer les émotions antithétiques qui me submergeaient. En une seule séance, j’ai ressenti un soulagement et une sérénité incroyables ! “

” Le défunt n’est pas oublié ; au contraire, son souvenir stimule. Malgré la nostalgie, ce n’est pas un absent dont on doit taire le nom, c’est un présent intériorisé auquel on peut se référer lorsqu’on le souhaite. “

Christophe Fauré

Il faut simplement apprendre à ne plus parler de ceux qui sont décédés comme de « disparus », qui sont « partis », qui nous ont « quittés », mais au contraire se souvenir de tout ce qu’ils nous ont appris, tout ce qu’ils nous ont montré de merveilleux. Et peut-être s’autoriser à croire qu’ils sont juste de l’autre côté du miroir de la vie ? 

 En dépit du chagrin indicible, malgré cette perte injustifiable, nous sommes tellement riches lorsque nous avons aimé.

” Je n’ai rien séparé mais j’ai doublé mon cœur. “

Paul Eluard

Il arrive aussi qu’on doive « faire le deuil » de personnes vivantes ou décédées dont le souvenir nous taraude parce que nous n’avons pas réussi à faire la paix avec elles. Le chagrin de cette mésentente peut nous bouleverser autant que celui que l’on éprouve lorsqu’un être aimé disparaît. Quelle que soit la situation, il importe de couper ce cordon de souffrance qui nous rattache au passé et au regret de tout l’amour que nous n’avons pas pu exprimer.

Evelyne témoigne :

” J’ai pu, des années après, réparer, me réparer, faire tomber la rancune, la colère et le sentiment d’injustice.

L’Hypnose Humaniste m’a permis de me réconcilier avec mon père contre lequel j’étais en guerre depuis 40 ans, et ce par-delà 25 années de silence, et sa mort survenue il y a 3 ans. Je ne pensais pas que cela serait possible un jour… 

Aujourd’hui, j’accepte les épreuves qui ont jalonné ma vie et plutôt que de les laisser m’affaiblir, j’en tire de la force. “

LES ABUS SEXUELS

Pour voir renaître l’espoir, pour permettre au futur de nous prendre par la main, il faut laisser s’envoler les souffrances du passé. Comprendre, tout d’abord, que l’on n’est pas coupable de ce que l’on a subi !
Nombreux sont nos clients et nos clientes, victimes de divers abus sexuels : attouchements, viols, incestes, qui, n’ayant pas été clairement reconnus comme victimes au moment des faits, se sont inconsciemment considérés comme coupables.

Jérôme témoigne :

” J’avais 6 ans lorsqu’un individu m’a violé dans un jardin public, à l’abri des regards, caché derrière un buisson. Il était grand, il était fort… Je n’ai rien pu faire ! Lorsqu’enfin je parvins à lui échapper, il était beaucoup trop tard. J’allais être marqué à vie par ce comportement d’une indicible cruauté.
Je courus à la maison et en parlais à ma mère. Ses seuls mots furent : « surtout ne dis rien à ton père ».
Ça, c’est l’histoire que je me raconte depuis 43 ans. La réalité telle que je l’ai redécouverte en Hypnose Humaniste est encore plus terrifiante. J’ai bien subi un viol ce jour-là dans un jardin public. Mais on n’a pas pu me croire, je n’en ai parlé à personne !

Ce n’est pas ce jour-là que ma mère m’a intimé l’ordre de me taire, me donnant l’impression d’avoir fait une grosse bêtise pour laquelle mon père aurait pu me punir…

C’était deux ans plus tôt, lorsque mon grand-père maternel a abusé de moi. J’avais 4 ans. Personne ne m’a cru, personne ne m’a consolé. Personne ne m’a dit que je n’y étais pour rien. Et j’ai porté ce fardeau toute ma vie, m’efforçant d’oublier ce qui s’était passé avec un grand-père qui par ailleurs me portait beaucoup d’intérêt. J’étais heureux de son affection, mais je sentais bien que ce qui s’était passé entre nous n’était pas normal. Ensuite il est mort, quand j’avais 5 ans. Puis cet homme m’a violé… Suite logique je suppose !

Coupable, je n’ai pas pu résister à la manipulation de mon ex femme qui pendant 20 ans s’est acharnée à me faire croire que tout était de ma faute.

Grâce au travail effectué en Hypnose Humaniste, j’ai pu recommencer à respirer, à me reconstruire, à me regarder dans une glace. Si je suis une victime innocente, je n’ai donc plus de raisons d’avoir honte, de me cacher, d’essayer de passer inaperçu ! 

J’ai enfin pu retrouver le sourire, et un peu de confiance en moi. “

” Se déprendre de tout ce qui pouvait être vécu comme un destin inéluctable donne accès à la légèreté, et surtout à la liberté.

Catherine Audibert

Le traumatisme revisité, on peut même s’efforcer de pardonner. Nos bourreaux aussi ont leurs excuses ! Accueillir nos vécus comme une source d’apprentissages et non comme des chaînes qui nous retiennent à jamais prisonniers permet de recommencer à vivre, accédant enfin à une sorte d’insouciance, à une vraie liberté.

LE CORPS, CAISSE DE RESONNANCE DE L’INCONSCIENT

Lorsqu’ils ne trouvent pas la cause physique d’une maladie, les médecins parlent souvent de « maladie psychosomatique ». Qu’en est-il vraiment ?

” Une maladie psychosomatique correspond à un désordre à point de départ somatique ou physique, dit lésionnel, mais modifié voire aggravé par des facteurs psychologiques, tels que le stress ou tout autre événement de vie perturbateur. 

Dr Paul Malekpour

Romain témoigne :

” Je devais être opéré d’une tumeur mais ma petite voix m’incitait à m’interroger sur la cause profonde de cette maladie et à consulter un hypnothérapeute. Je n’en ai pas parlé au médecin qui me suivait mais tout au fond de moi, j’étais persuadé que nous pouvions régler le problème avec ma thérapeute. 

Après quelques séances, je décidais de programmer l’IRM de contrôle : il n’y avait plus aucune trace de tumeur et donc plus besoin d’opérer ! J’ai compris que les maladies sont des messages du corps qui nous invitent à identifier certaines difficultés et à les régler.

Les séances en Hypnose Humaniste m’ont permis d’opérer des prises de conscience, d’écouter mon corps, me libérer des vécus traumatiques…

Cela a entraîné des changements profonds dans ma manière de voir le monde. Si je voulais guérir, je devais accepter d‘emprunter une voie qui me poussait à changer puis à vivre en étant guéri.

Je ne pouvais arpenter que seul ce chemin intérieur mais ma thérapeute m’a soutenu, orienté et guidé. Je la remercie d’avoir su, grâce à son ouverture d’esprit et à son sens de l’écoute, me permettre de me livrer en toute confiance et d’atteindre un état de santé et de bien-être. “

Les maladies dites psychosomatiques sont de véritables maladies. Leurs symptômes sont réels et extrêmement diversifiés.

Il peut s’agir de douleurs dans différentes régions du corps : tête, dos, poitrine, ventre, articulations… ; troubles respiratoires : asthme, sensation d’étouffement… ; troubles ORL : vertiges, surdité, bourdonnements… ; troubles gastro-intestinaux : ulcère à l’estomac, syndrome de l’intestin irritable, nausées, constipation, diarrhée … ; troubles cardiaques : tachycardie, hypertension artérielle, infarctus… ; troubles urinaires : vessie irritable, mictions fréquentes et douloureuses, difficultés à uriner… ; troubles dermatologiques : eczéma, psoriasis, verrues, chutes de cheveux… ; maladies infectieuses : herpès, zona… ; troubles sexuels : perte de la libido, troubles de l’érection, sècheresse vaginale… ; maladies inflammatoires et auto-immunes : fibromyalgie, polyarthrite rhumatoïde… ; troubles neurologiques : migraines, paralysies, névralgies, épilepsie… 

Eric témoigne :

” Je souffrais depuis des années de très violentes douleurs au dos qui parfois me paralysaient, m’empêchant de faire le moindre mouvement. Mon médecin, après avoir envisagé plusieurs hypothèses, avait finalement conclu à une fibromyalgie.

Chef d’entreprise, j’étais sur le point de vendre mon affaire, qui perdait de la vitesse à mesure que ma maladie devenait plus handicapante.

J’ai fait une séance d’Hypnose Humaniste qui ne m’a guère permis d’identifier la cause de cette maladie mais qui a fait disparaitre mes douleurs en une heure à peine…

Profondément sceptique, persuadé même que ce mieux-être n’était que transitoire, je n’ai pas voulu témoigner tout de suite. C’est avec plaisir que je le fais aujourd’hui : cela fait quatre ans et je n’ai PLUS JAMAIS EU MAL ! “

Les maladies d’origine psychosomatique peuvent entraîner de la dépression ou des troubles anxieux, des retards de croissance chez les enfants. On assiste même parfois à l’apparition d’un cancer à la suite d’un choc psychologique brutal.

Lorsque c’est le cas, il peut arriver que le cancer disparaisse aussi instantanément qu’il est apparu.

Lise témoigne :

” Je devais être opérée en fin de semaine d’une tumeur cancéreuse à la vessie. Les médecins m’avaient prévenue que je ne sortirais de l’hôpital qu’au bout d’une semaine car ils voulaient immédiatement, compte tenu de l’évolution préoccupante de mon cancer, mettre en place une radiothérapie ainsi qu’une chimiothérapie. Je suis allée voir Diana au cabinet Arbor’Essence afin de mieux gérer le stress que cette situation avait installé en moi.
La séance a consisté à… faire du ménage dans ma maison intérieure ! J’ai notamment trouvé au sous-sol une voiture très sale, avec ce qui me semblait particulièrement dangereux, du sable dans le réservoir à essence. Diana m’a invitée à nettoyer ce réservoir. Je l’ai vidé, briqué, réinstallé et remis de l’essence propre dedans.
Dès que j’ai terminé ce travail de nettoyage, je me suis sentie apaisée, sereine.
Quelques jours après, le chirurgien a retiré la tumeur et l’a faite analyser… Il m’a annoncé, très étonné, qu’il n’avait plus trouvé la moindre trace de cancer ! Il m’a dit que j’étais guérie et qu’on ne mettrait en place ni radiothérapie ni chimiothérapie… J’ai pu rentrer chez moi le soir même et me suis empressée de téléphoner à Diana pour lui annoncer la nouvelle. Je ne la remercierai jamais assez de m’avoir permis de traverser cette épreuve sans plus de dégâts ! “

Les maladies psychosomatiques sont très nombreuses et touchent tout le monde. Elles peuvent être provoquées par un choc psychologique tel que décès, divorce, accident, perte d’emploi… ou de l’anxiété.  Elles apparaissent le plus souvent lorsque la personne a essayé de lutter seule contre sa souffrance, lorsqu’elle a évité de montrer son mal-être, son stress ou encore sa colère et sa tristesse.

Elles peuvent parfois ne présenter aucune gravité mais être tout de même extrêmement désagréables pour la personne qui présente ces symptômes.

Clémentine témoigne :

” Depuis toute petite, j’étais atteinte du “mal de voiture”. Je ne pouvais pas faire un trajet à l’arrière de la voiture sans être malade (nausées voire vomissements). Adulte, il m’arrivait même de ressentir ce mal être à l’avant de la voiture, surtout sur les routes aux 10 000 virages du Sud-Ouest !

J’avais déjà réglé d’autres problèmes grâce à l’Hypnose Humaniste avec Diana. Je devais partir en voiture à l’étranger et j’appréhendais grandement cette épreuve. Je lui ai donc demandé si nous pourrions essayer d’enrayer ce mal…  Je n’avais rien à perdre et tout à gagner !  

En contactant mon Inconscient, j’ai compris d’où venaient ces nausées : une seule séance a suffi pour me débarrasser définitivement du mal de la voiture ! J’ai fait des voyages de plus de 1000 kilomètres sans rien ressentir, que le trajet soit long ou court, tortueux, sinueux ou linéaire. “

Le travail en Hypnose Humaniste est centré sur la recherche de la liberté, afin d’arrêter de souffrir de vos blessures émotionnelles et de pouvoir enfin être connecté à vous-même.

Patricia d’Angeli

ADRESSE ET FORMULAIRE DE CONTACT

ADRESSE

Diana LESEIGNEUR

et

Aurore CLUZEL

ARBOR’ESSENCE

53, chemin de la Tavernerie

LD La Combe du Pech

24200 Carsac-Aillac

FORMULAIRE DE CONTACT

    Vos nom et prénom (obligatoire)

    Votre téléphone (obligatoire)

    Votre email (obligatoire)

    Sujet

    InformationsRendez-vousSuivi

    Votre message