07 71 85 22 22 et 06 29 27 51 27

L’HYPNOSE THERAPEUTIQUE, UN JEU D’ENFANT

” On ne peut donner que deux choses à ses enfants :
des racines et des ailes. »

Carole Bloch

Hypnose thérapeutiqueEn Hypnose Humaniste, l’enfant et son thérapeute créent de concert un scénario ludique. Les enfants vivent le plus souvent dans un monde imaginaire et merveilleux. Ils adoptent donc très naturellement une technique dont ils connaissent intimement les codes.

Nous commencerons par avoir un entretien avec les parents de l’enfant, le plus souvent par téléphone, afin d’identifier les raisons de sa venue et la façon dont sa problématique est vécue par l’entourage.

Nous recevrons ensuite l’enfant au cabinet et, en fonction de son âge, nous adapterons des jeux afin de déterminer comment l’enfant se sent et ce qui le fait souffrir. Nous nous efforcerons également de découvrir quels sont les symboles les plus familiers à cet enfant : héros de films ou de bandes dessinées, sportifs, vedettes…  Cela permettra au thérapeute de fixer un cadre familier à l’enfant et de découvrir à quels personnages il aimerait s’identifier pour parvenir à vaincre les difficultés qu’il rencontre.

L’HYPNOPSE HUMANISTE ET LES ENFANTS

On ne « travaille » pas avec un enfant, on joue avec lui. C’est pourquoi tous les enfants aiment aller voir un hypnothérapeute. C’est à nous de nous adapter à ses goûts, à son âge… pas à l’enfant de s’adapter à nous ! Pour lui, l’hypnose est une pratique familière. Il suffit de l’orienter vers la bonne cible, et ça, c’est notre affaire !

” La maturité de l’homme, c’est d’avoir retrouvé le sérieux qu’on avait au jeu quand on était enfant.”

Friedrich Nietzsche

Quelques exemples tirés de notre pratique professionnelle :

La petite Léa, 4 ans, fait souvent le même cauchemar: elle rêve d’une femme qui se cache sous son lit en mettant un masque sur son visage pour lui faire peur. Sa maman dit qu’elle la trouve triste… Après une séance à peine, Léa a retrouvé un sommeil serein et joue joyeusement.

Paul, 5 ans, est sujet à de violentes et irrépressibles colères. Pendant la séance d’hypnose, il voit un taureau rouge donner des coups de cornes dans sa tête. En bon toréro, il parvient sans difficulté à maîtriser la bête et la fait sortir de sa tête.
Ses parents, fort étonnés, nous ont téléphoné quelques semaines plus tard en affirmant que Paul n’a plus jamais cédé à la colère !

Une maman témoigne :

” Mon fils Lorenzo avait 7 ans lorsque nous nous sommes rendus à Arbor’Essence. Il avait des acouphènes, plusieurs fois par jour. Il en souffrait et cela le gênait. Nous sommes venus un mercredi. Lorenzo avait rendez-vous à l’hôpital à Bordeaux pour un IRM à la fin de la semaine : ils n’ont rien trouvé !

La séance a duré une vingtaine de minutes. La thérapeute a demandé à Lorenzo de décrire ce qu’il ressentait lorsqu’il avait des acouphènes. « C’est comme le bruit que fait l’avion juste avant de décoller. » Elle lui a demandé de regarder l’avion quitter le sol et disparaître au loin…

À un moment donné, Lorenzo s’est exclamé : “ça y est, il est parti”. Ses acouphènes avaient disparu eux aussi.

Lorenzo a guéri en une seule séance. Ça fait 6 mois qu’il a consulté et il n’a plus jamais eu d’acouphènes. “

Samuel, 12 ans, s’est beaucoup refermé sur lui-même depuis la mort de son grand-père. Après avoir pu exprimer sa colère contre cet être si cher qui l’a quitté trop brusquement, il a coupé le cordon de souffrance et a retrouvé sa sérénité et sa complicité avec ses parents et ses amis.

Charline, 13 ans, témoigne :

” Mes parents avaient décidé de divorcer et j’étais vraiment mal. Du coup, je ne faisais plus rien à l’école. J’ai vu une thérapeute au cabinet Arbor’Essence 2 fois pour des séances d’Hypnose Humaniste. Après la deuxième séance, j’ai annulé mon rendez-vous car je me sentais vraiment beaucoup mieux. Maintenant ça va, et mes notes ont bien remonté. “

Il existe tellement d’autres exemples ! L’objet de cette page n’est pas de les lister tous mais de vous montrer la diversité des problématiques qui peuvent être traitées efficacement en Hypnose Humaniste avec des enfants de moins de 15 ans.

LE POSITIONNEMENT DES PARENTS

hypnose humaniste et les enfants

Le positionnement des parents est essentiel à la réussite d’une thérapie d’enfant en Hypnose Humaniste.

” Les enfants font naturellement confiance aux adultes. Tant que ceux-ci sont confiants et détendus, les enfants se sentiront en sécurité. Si en revanche, l’enfant entend l’un de ses parents parler en mal de l’hypnose ou s’il perçoit sa méfiance ou sa peur, il éprouvera également de la peur, par mimétisme, et aura du mal à entrer en état d’hypnose.”

Patricia d’Angeli

C’est ainsi que Laura, une petite fille énurétique de 11 ans, a pu totalement contrôler ses envies de faire pipi au lit au bout de seulement 2 séances. Sa mère était vraiment confiante dans notre travail et l’encourageait à fermer tous les soirs le robinet que nous avions mis en place pendant la séance.

Lorsque son père est revenu de sa mission à l’étranger, il s’est moqué d’elle et de ces pratiques qu’il a qualifiées de ridicules… Laura s’est remise à faire pipi au lit toutes les nuits !

Parents ! Pensez à vous…

Il existe indubitablement un effet miroir entre les membres d’une même famille : le mal-être de ses parents, dans un contexte de divorce ou de deuil par exemple, plonge l’enfant dans un abîme de colère ou de tristesse dont il a du mal à se relever.

L’enfant s’en attribue bien souvent la responsabilité et son vase à émotions déborde sous la forme de violentes colères, de crises de larmes, d’angoisses -notamment nocturnes, de douleurs inexplicables, d’énurésie

 

” Les enfants sont les symptômes des parents. “

Françoise Dolto

Il peut donc être intéressant d’envisager une thérapie familiale ou tout au moins de faire chacun un point avec le thérapeute afin de véritablement cerner la problématique et la résoudre en disposant des bons outils. Mais il faut surtout se souvenir que :

 

” Les parents parfaits n’ont pas d’enfant ! “

Jane Nelsen

UN CAS PARTICULIER : LES ADOLESCENTS

Un adolescent n’est plus tout à fait un enfant et pas encore tout à fait un adulte.

” L’adolescent recherche, souvent maladroitement, le soutien de ses parents et la reconnaissance de sa valeur. Le besoin de distance ne signifie pas qu’il ne les aime plus. Il les aime différemment, mais tout autant. “

Marcel Rufo

Ce besoin passe souvent par le désir de faire un maximum de choses à l’insu de ses parents. Il adore vous laisser dans l’angoisse de ne pas savoir où il est, ce qu’il fait, avec qui ou quand il rentre… Le fait que vous vous inquiétiez le rassure !

 Son corps se transforme et cela l’angoisse… pendant que vous, parents, trépignez devant la porte fermée de l’unique salle de bains !

Et un jour, il aura besoin de se confronter au regard de l’autre. Restez à son écoute mais ne soyez pas intrusifs ! Seuls 19% des garçons et 29% des filles auront envie de parler de leur sexualité avec leurs parents. Et quand ils le font… oubliez toutes vos idées préconçues.

” Les enfants ont besoin de parents heureux et non de parents parfaits. “

Arnaud Deroo

Ses repères dans l’espace évoluent, il en devient maladroit. Inutile de le lui faire remarquer… il risquerait de se sentir humilié !

Il s’habille « n’importe comment » ? Normal… il affirme sa toute nouvelle autonomie, l’appartenance à un clan qui n’est plus familial.

” Répondre à la provocation revient à entretenir le conflit. “

Marcel Rufo

conflit avec adolescent

Mais vous pouvez néanmoins exprimer votre désapprobation. Votre ado a besoin de connaître votre opinion… même si c’est pour mieux vous contredire !

Il peut aussi souffrir d’un manque de confiance en lui, notamment en période d’examens, être aux prises avec diverses addictions : tabac, drogue, jeux, alcool ou présenter des troubles du comportement alimentaire. Mais il peut aussi se poser des questions sur son avenir et ne pas oser en parler sincèrement à son entourage de peur de décevoir les attentes de ses parents notamment.

L’écoute d’un thérapeute peut calmer les tensions, apaiser les angoisses, en permettant à l’adolescent mais aussi à ses parents de prendre du recul et de comprendre ce qui est en train de se jouer.

Ainsi, une thérapie en Hypnose Humaniste permettra à votre adolescent de se confier, de retrouver des repères, de se remettre debout.

Manon témoigne :

« Je m’appelle Manon et j’ai aujourd’hui 19 ans. Lorsque je me suis rendue au cabinet d’Hypnose Humaniste Arbor’Essence, j’avais 18 ans à peine et beaucoup de problèmes personnels. J’avais déjà été arrêtée pour dépression, j’avais des angoisses folles quant à mon bac et je me rongeais les ongles depuis longtemps.

 Dès la 1ère séance, j’ai pu affronter une semaine entière de bac blanc sans stress et au bout de trois séances, je me suis sentie beaucoup mieux.

Après 4 séances en Hypnose Humaniste, j’ai réussi mon bac, je ne me ronge plus les ongles, j’ai enfin pu rétablir une belle relation avec ma maman et régler de nombreux autres problèmes. »

L’adolescence est une période angoissante pour les parents qui ont l’impression de ne jamais faire ce qu’il faut. Quand vous n’en pouvez plus, souvenez-vous que :

Il n’y a qu’un remède à l’adolescence, c’est le temps qui passe

Donald Winnicott

 

Une thérapie brève en Hypnose Humaniste peut néanmoins permettre à l’adolescent comme à son entourage de laisser ce temps prendre sa place sereinement…

ADRESSE ET FORMULAIRE DE CONTACT

ADRESSE

Diana LESEIGNEUR

et

Aurore CLUZEL

ARBOR’ESSENCE

53, chemin de la Tavernerie

LD La Combe du Pech

24200 Carsac-Aillac

FORMULAIRE DE CONTACT

    Vos nom et prénom (obligatoire)

    Votre téléphone (obligatoire)

    Votre email (obligatoire)

    Sujet

    InformationsRendez-vousSuivi

    Votre message